Qu’est ce que le TRIM et comment l’activer sur un SSD ?

ssd trim
Rédigé par Bruce Delcourt

Aujourd’hui, les stockages SSD se sont totalement démocratisés. Leur fonctionnement étant différent du disque-dur classique qui lui a besoin d’être défragmenté, la fonction Trim est censée optimiser le stockage et augmenter la durabilité d’un SSD. Nous allons expliquer pourquoi la fonction Trim est importante, son fonctionnement et enfin comment activer le Trim ou vérifier si elle est bien activée.

Comment fonctionne un SSD

Avant d’attaquer le fonctionnement de la fonction Trim, il est essentiel de comprendre comment sont traitées vos données sur un SSD interne ou SSD externe, lors de l’écriture mais aussi de la suppression.

Écriture de données

Les données écrites sur un SSD le sont dans des petites unités que l’on appelle « pages » qui font entre 1 ko et 4 ko. Les pages sont regroupées dans des plus grosses unités appelées « blocs ». Les blocs font entre 128 et 512 ko. Écrire une donnée peut se faire dans plusieurs blocs, car parfois, les blocs sont déjà en partie utilisés et souvent, les fichiers font plus de 128 ou 512 ko.

Supprimer des données d’un SSD

La structure physique du SSD, en bloc et pages, ne permet pas de supprimer les pages. La suppression se fait par bloc(s) entier(s) ou rien. Effacer nécessite de d’abord :

  • lire tous les blocs contenant des pages que l’on veut effacer,
  • copier les pages des blocs non concernées par l’effacement dans d’autres blocs
  • et enfin effacer tous les blocs.

Pour synthétiser et vulgariser, écrire sur un SSD, c’est rapide, par contre supprimer, c’est plus long. Toutes ces actions usent le SSD et utilisent plus de mémoire cache. Parfois même, le PC envoie l’ordre pour supprimer, et le SSD va simplement marquer les données comme effaçables, elles seront  supprimées lorsqu’il faudra utiliser l’espace pour l’écriture. En cas de disque bien rempli, écrire ou effacer des données génère des latences.

ssd 2,5

Comment fonctionne le mode Trim ?

Le mode Trim va scruter tous les blocs du SSD pour détecter les données effaçables. Elle va justement les effacer au lieu de les conserver en tant que données effaçables. Le fonctionnement en détail est un peu plus complexe : il faut réunir les pages inutilisées dans des blocs qui vont ensuite être effacés, et les pages utilisées dans d’autres blocs vierges ou contenants des données non-effaçables.

Plus concrètement, les actions réalisées par la fonction Trim lorsqu’elle est active utilisent des ressources. C’est pour cela que ce mode est censé fonctionner lorsque le PC est en veille ou non utilisé. En parallèle, il y a la fonction de Wear Leveling pour écrire les données sur tous les blocs disponibles.

interface trim

Pourquoi faut-il activer la commande Trim ?

Une puce utilisée dans un SSD a une durée de vie limitée. Après un certain nombre d’écritures/effacements, la membrane d’isolation qui permet de définir un 1 ou un 0 va s’user, jusqu’à devenir inutilisable. On parle de pourriture du Bit.

La fonction Trim et le Wear Leveling permettent d’une part de limiter le nombre d’opérations du SSD et ensuite de générer une usure homogène. Enfin, la commande Trim élimine les problèmes de latence sur les SSD pleins ou bien remplis.

En conclusion, la fonction Trim optimise la vitesse du SSD et augmente sa durée de vie.

Comment activer le Trim sur Windows 10 ?

Lorsque vous avez un stockage SSD dans votre PC windows le détecte automatiquement et remplace la fonction de défragmentation par la fonction Trim. Cette dernière est même souvent activée par défaut. Pour vérifier si la fonction Trim est activée ou non et l’activer le cas échéant, voici les étapes à suivre :

1. Ouvrez l’explorateur de fichiers
2. Clic droit sur le SSD puis cliquez sur « propriétés »
3. Ensuite allez dans l’onglet « Outils » et cliquez sur le bouton « Optimiser »
4. Dans la colonne « État actuel » vous pouvez vérifier si le Trim est activée ou pas. Si non, vous devez cliquer sur le bouton « Optimiser ».
5. Ensuite dans le bas de la fenêtre, dans la partie « Optimisation planifiée » cliquez sur le bouton « Activer » puis une fenêtre « Optimiser les lecteurs » s’ouvre, cochez la case « Exécution planifiée » puis  « OK ».

Pour les autres versions de Windows, pas d’inquiétude, le mode Trim est implémenté depuis longtemps et vous n’aurez pas de souci, même avec Windows 7.

La commande Trim sur OSX avec les Mac, iMac et Macbook

Depuis OSX 10.7 Lion, sur les macs qui sont munis d’un stockage SSD Apple, la fonction Trim est automatiquement activée. Si vous avez une version plus récente de OSX, c’est encore mieux. En effet, depuis la version Yosemite 10.10.4, le Trim va fonctionner sur tous les support SSD compatibles, même s’ils ne sont pas estampillés « Apple ».

Pour vérifier si le Trim est bien activé procédez comme suit :

1. Cliquez sur  tout en haut à gauche puis « à propos de ce Mac »
2. Cliquez sur « Rapport système… » et dans la colonne de gauche sélectionnez « SATA / SATA Express » et cliquez sur le SSD de votre choix.
3 Regardez dans la description à la ligne «  Prise en charge de TRIM : » il doit être écrit « Oui ».

Pour les anciennes version de OSX comme Sierra, il est possible de lancer la fonction Trim avec la commande suivante :

sudo trimforce enable

Sinon, il existait également des logiciels pour activer ou désactiver le Trim comme Trim Enabler, mais désormais complètement inutiles sur les dernières versions de MacOS. Toutefois il peut être intéressant pour des SSD tiers ou encore vos SSD externes. D’ailleurs nous vous invitons à vérifier si votre stockage externe en SSD est en mode Trim une fois branché. Vous n’êtes pas obligé de le laisser activé, mais il est bon de le faire de temps en temps afin de l’optimiser.

trim enabler

Choisissez toujours le bon produit Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers comparatifs

L'auteur de l'article

Bruce Delcourt

Laisser un commentaire