Logitech MX Vertical : Avis et test de la meilleure souris ergonomique

Rédigé par Clément Harmegnies

La chose n’est pas forcément sue de tous, mais les souris classiques obligent le bras à adopter une position non-naturelle, avec le poignet cassé. Cette position est bien souvent à l’origine de tendinites, douleurs du canal carpien et autres troubles musculosquelettiques (TMS). Les souris ergonomiques (souris verticale et trackball) se posent ainsi en véritable alternative. A l’avant de celles-ci, on retrouve notamment la souris MX Vertical du fabricant Logitech, bien connu pour ses différentes productions dans le domaine informatique. Découvrez dès maintenant notre test et avis de cette souris verticale.

Résumé de notre test de la MX Vertical de Logitech

On la place aisément dans le haut-de-gamme au vu de son prix, mais qu’en est-il de ses véritables prouesses ? On en attend en effet beaucoup côté design, ergonomie et confort.

Logitech MX Vertical souris Ergonomique

 

Caractéristiques techniques
Dimensions : 7,85 x 7,9 x 12 cm
Poids : 135 g
Boutons configurables : 4
Inclinaison à 57°
DPI max. : 4000
Fonctionnement : sans-fil
Batterie : Li-Po 240 mAh, charge rapide
Connectique : USB-C, Bluetooth et Unifying
Logiciel : Logitech Options (facultatif)
Compatibilité : PC et Mac OS
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 15/08/2020 20:06

Il apparaît, non sans quelques rares failles, que ce modèle est parfaitement à la hauteur des attentes. La prise en main est certes un peu perturbante au début, mais on s’y fait vite, et le seul réel gain d’ergonomie pourrait être fait sur les boutons latéraux. De notre propre avis aussi bien que de celui des utilisateurs, la différence de confort est notable par rapport à une souris traditionnelle, et très vite, cela se ressent à la diminution, voire disparition des douleurs d’antan. Dommage que la MX Vertical n’existe pas pour gaucher, mais au vu de sa popularité, les concernés ne peuvent que l’appeler de leur vœu !

Les Plus

  • Design esthétique et robuste
  • Confort et ergonomie
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Intuitivité et richesse du logiciel

Les Moins

  • Complexité de tâches précises, comme l’édition photo
  • Boutons latéraux parfois peu accessibles
  • Pas de modèle pour gaucher

Test et avis de la souris ergonomique Logitech MX Vertical

Voyons maintenant les prouesses de la bête ! De la sortie de la boîte à la prise en main en passant par les diverses fonctions, nous abordons chaque point ci-dessous.

Logitech mx vertical finitons de qualite

Côté design : une magnifique esthétique, des finitions de qualité

A peine la découvre-t-on qu’elle nous fait forte impression. La construction recourt certes aux plastiques, mais ceux-ci apparaissent robustes et de haute qualité. Il n’est toutefois pas question que de solidité, puisqu’une plaque vient recouvrir l’intégralité de la surface afin de lui conférer un ton mate métallisé du plus bel effet. Les finitions sont elles aussi réussies, et l’effet de vagues sur le corps offre un rendu tout bonnement sublime. Déjà en tant qu’objet, la souris présente merveilleusement bien. Outre les 4 boutons personnalisables et la molette que nous vous présentons plus bas, on retrouve également une diode LED indiquant l’état de charge de la souris ergonomique. Celle-ci embarque d’ailleurs la charge rapide, tandis que son autonomie se monte à 4 mois. Une franche réussite quand on sait les fonctionnalités dont elle recèle.

Une prise en main déroutante, mais rapide et confortable

Avec son angle de 57°, la promesse de la souris est de soulager les douleurs type tendinites et TMS. La cassure du poignet est donc évitée, ce qui soulage vos articulations. Bien entendu, on est circonspect au début, l’utilisation ne paraissant pas franchement familière. Mais on s’y fait rapidement, croyez-en notre expérience !

Logitech mx vertical angle 57°

De même, afin de diminuer le nombre et l’ampleur des mouvements que la main doit effectuer lors des déplacements de la souris, il est possible de paramétrer les DPI. Étalés de 400 à 4000 DPI, ceux-ci représentent la sensibilité et, par conséquent, la vitesse de déplacement du curseur à l’écran. Le constructeur se targue ainsi d’une division par 4 des mouvements de la main.

Sur le côté, les 4 boutons personnalisables sont accessibles… même s’il arrive parfois de sélectionner par erreur deux fonctions ! Leur position oblige effectivement à un certain placement des doigts qui, combiné à la rigidité des boutons, n’aide pas forcément à choisir la bonne fonction. Un plus grand temps d’adaptation sera donc requis sur ce point spécifique.

Logitech mx vertical boutons personnalisables

Au global, on comprend bien qu’il s’agira surtout de respecter un temps d’adaptation, mais que confort et plaisir d’utilisation ne tardent pas à arriver. On doute un peu plus, toutefois, de la précision en comparaison d’une souris traditionnelle, par exemple sur l’édition de photos. Un point d’ailleurs relevé par plusieurs consommateurs. Gageons qu’il s’agit également ici de s’habituer, mais il était important de le préciser.

Une connectique riche

L’USB-C et le Bluetooth sont bien entendu de la partie, mais on retrouve également l’Unifying. Ce dongle Logitech permet de connecter jusqu’à 6 appareils sans utiliser autant de récepteurs USB, si bien que vous pouvez associer des claviers ou ordinateurs par exemple. Avec la technologie Logitech Flow, vous pouvez ainsi naviguer entre plusieurs bureaux sans avoir à connecter la souris indépendamment à chaque fois.

Logitech mx vertical connectique

Le logiciel Logitech Options

Les boutons sont associés à des fonctions de base, mais si vous souhaitez y associer des fonctions spécifiques (boutons « ExpressKeys« ), vous devrez alors transiter par le logiciel dédié, Logitech Options. Notons qu’il n’est pas nécessaire de l’installer pour pouvoir utiliser le matériel.

Une fois sur l’interface, on retrouve plusieurs options de configuration. Il est bien entendu possible de paramétrer les boutons situés sur les côtés ou encore celui de la molette, mais également la vitesse (sensibilité) de la souris. La sélection se fait toutefois via un curseur que vous glissez par paliers, moins précis qu’un recours aux chiffres – cela reste toutefois un détail.

La configuration se fait rapidement et sans prise de tête – un logiciel que Logitech maîtrise parfaitement !

Logitech mx vertical logiciel

Conclusion de notre test et avis sur la Logitech MX Vertical

Aucun doute : c’est à nos yeux une souris verticale haut-de-gamme qui vous a été présentée. Le prix est bien entendu à la hauteur du niveau, mais celui-ci est amplement justifié. Les apports en termes d’ergonomie et de confort sont indéniables, et les plus souffrants vivront un véritable soulagement. Le changement de conception implique bien sûr de se détacher de ses anciennes habitudes, mais on prend vite le coup !

La plus grande question concerne finalement la précision pour certaines activités précises, comme l’édition photo, pour laquelle les souris traditionnelles seront supposément plus pertinentes. A raison, ou est-ce surtout une question d’adaptation ?

Choisissez toujours le bon produit Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers comparatifs

L'auteur de l'article

Clément Harmegnies

Après un double master franco-britannique (Sciences Po Lille – Aston University), je me suis spécialisé sur la technologie de pointe et les jeux vidéo ; des thématiques sur lesquelles j'ai écrit de nombreux articles. Au quotidien, high-tech, hardware et gaming apparaissent souvent comme un loisir, parfois comme un travail, toujours comme une passion !

Laisser un commentaire