Logitech G Pro Wireless : la souris gamer ambidextre sans fil parfaite ? Test et avis

logitech g pro wireless
Rédigé par Benjamin Destrebecq

Dans le monde des souris gaming, il existe deux vilains petits canards. D’abord les souris sans fil, qui sont encore considérées parfois comme trop peu précises, qui accuseraient des latences selon certains. D’autre part, les souris ambidextres, qui ne pourraient pas proposer de beau design ni de performances adéquate. La Logitech G Pro Wireless cumule ces deux aspects, tout en étant un très bon produit.

Caractéristiques de la Logitech G Pro Wireless

g pro wireless souris sans fil gamer

Caractéristiques techniques
Poids : 80 grammes
Dimensions : 125 x 63 x 40 mm
Longueur de câble : 1,80m
Capteur : HERO 16K
Résolution maximum : 16 000 dpi
Type de connexion : Sans-fil (USB 1000 Hz, 1ms)
OS compatibles : Windows 7+, macOS 10.11+, Chrome OS
Nombre de profils : 5
Système de LEDs : Oui, avec personnalisation des couleurs
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 15/08/2020 13:22

Pensée pour les gauchers ainsi que pour les droitiers, la souris G Pro Wireless de Logitech est passée entre nos mains. Son ergonomie et son format permettent à toutes et tous de profiter d’un tel produit sur une très large gamme de jeux, à condition que vous ne soyez évidemment pas trop exigeant sur chaque type de jeu : elle ne vous proposera pas une panoplie de 15 boutons, mais vous permettra de jouer confortablement.

On aime :

  • Elle est ambidextre !
  • Le design sobre
  • L’ergonomie bien pensée
  • Très performante

On aime moins :

  • Le prix
  • Sa tendance à glisser
  • Impossible de paramétrer le lift-off

Notre test complet de la souris Logitech G Pro Wireless

L’ergonomie de la souris

A première vue, cette Logitech G Pro Wireless ressemble fortement à une simple souris de bureautique, pas du tout pensée pour du jeu-vidéo. En cause, son design très simple aux courbes parallèles, très loin de l’aspect sportif de certains autres modèles comme la G502 LightSpeed. Mais la raison est finalement plutôt logique : cette G Pro Wireless est ambidextre. Il est donc tout à fait normal qu’un aspect futuriste avec des boutons que d’un côté et un « repose pouce » ne pouvaient pas être intégrés correctement sur ce produit, cela aurait empêché les gauchers ou les droitiers d’en profiter. Cette sobriété tend d’ailleurs à la rendre plutôt attirante.

g pro wireless bouton retirable

Vous pouvez retirer les boutons latéraux sans aucun problème.

Deux boutons sont disposés sur chaque tranche, mais selon si vous utilisez la main gauche ou droite, ceux du côté de l’auriculaire (le petit doigt) seront de facto plus difficiles à utiliser, les rendant presque inutiles sauf après s’être volontairement habitué à ce format. Bien heureusement, il est possible de retirer ces boutons pour les désactiver complètement et éviter les mauvaises manipulations. Son poids quant à lui permet une prise en main très peu fatigante. Malgré la présence d’une batterie intégrée, la G Pro Wireless ne pèse que 80g. En ajoutant à ça la non-présence de câble et les patins en téflon, la souris dispose d’une maniabilité assez exemplaire. Mais bien que très belle et facile à prendre en main, le choix du matériaux principal de cette souris laisse à désirer. Cela lui donne un aspect très professionnel que nous ne saurons dénigrer, mais la rend également assez glissante.

taille de la g pro wireless et main

Elle est utilisable sous toutes formes de prise en main : palm grip, claw grip et fingertip. Tout ne sera pas aussi bien adapté que sur du matériel pensé à 100% pour chacune de ces prises en main, mais c’est jouable.

Une autonomie acceptable

La Logitech G Pro Wireless ne dispose pas d’une batterie hors-normes qui défiera toute concurrence sur le marché, mais elle peut se targuer de permettre aux joueurs de profiter d’un confort sans fil pendant au moins 30 heures, avec LEDs allumées. En désactivant tous les jeux de lumières, la souris fera un bond dans l’autonomie et proposera finalement environ 70h d’utilisation. Bien évidemment, Logitech ne comptait pas vous empêcher de jouer le temps que celle-ci se recharge, puisqu’il est tout à fait possible de l’utiliser même branchée. Attention simplement à vous habituer à la présence d’un fil.

g pro wireless charge

Mais pour optimiser la recharge de cette souris, il est tout à fait possible pour vous d’investir dans un tapis Powerplay : cette technologie compatible avec la G Pro Wireless permet de la recharger directement via le tapis de souris, grâce à la technologie de charge à induction magnétique.

Quid de sa précision ?

Nous le savons pertinemment, certain(e)s joueur(se)s pensent encore qu’à l’heure actuelle, les souris gamer sans fil ne sont rien face aux filaires. Une certaine latence se ferait ressentir gâchant entièrement l’expérience de jeu. Sachez que ça n’est plus du tout le cas depuis plusieurs années, les constructeurs ont travaillé sur ce point et ont rendu quasi nulle la latence : nous parlons pour la G Pro Wireless d’un temps de réponse d’une milliseconde (1 ms) : personne, pas même un pilote d’avion de chasse ayant affûté ses réflexes et son sens de la vision, ne saurait remarquer la différence avec un produit filaire.

logitech g pro wireless ouvert

Vous pouvez voir l’accès pour brancher le module powercore afin d’utiliser le tapis de recharge powerplate.

Côté DPI, nous sommes sur un capteur HERO 16K. Mais comme toujours, le nombre de DPI importe peu lorsqu’il dépasse les 10 000 puisque même les joueurs pro peinent à passer au dessus. Lorsque vous configurez la souris à 16K, vous pouvez naviguer entre trois écrans 4K d’un bout à l’autre avec un mouvement d’à peine deux à trois centimètres, autant dire que cela rend n’importe quel jeu injouable.

Quelle personnalisation ?

En terme de personnalisation, nous sommes ici sur quelque chose d’assez léger. A l’aide du logiciel G Hub, la G Pro Wireless pour disposer de jeux de lumières configurables sur sa LEDs (disposée sous le logo), à savoir un effet de pulsation, un cycle de couleurs permettant de switcher entre toutes les couleurs, un système d’échantillonneur d’écran qui va retranscrire la couleur affichée sur une zone préalablement sélectionnée et, pour finir, un visualiseur audio qui change la couleur au rythme de votre musique.

logitech g pro wireless dpi

Autre type de personnalisation possible : le système de profils. Il y a deux types à bien différencier. Premièrement, les profils DPI permettent de configurer jusqu’à 5 niveaux de sensibilités, allant de 100 à 16 000 DPI au choix sur une sorte de « frise » (une ligne droite contenant des points). Il est ensuite possible d’associer des touches qui permettront de switcher entre chaque niveau.

g pro wireless affectation

L’autre type, ce sont les profils complets comprenant tous les réglages de la souris, qu’il s’agisse de ceux dont nous parlions au dessus, comme de l’attribution de chaque touche à une action. Vous aurez le choix entre créer 5 profils pré-définis, que vous devrez choisir selon vos envie, ou laisser le logiciel détecter le jeu lancé pour utiliser le profil qui a pu lui être attribué. Cette deuxième solution s’avère être très pratique et fait gagner du temps. Dans les attributions possibles, nous retrouvons des actions système (capture d’écran, fermeture de session), des actions sur les logiciels (couper le micro sur Discord), la substitution aux touches du clavier ou encore le système de macros, ces suites d’actions qui s’enchaînent en un seul clic.

Notre avis sur la souris gamer Logitech G Pro Wireless


Cette souris Logitech G Pro Wireless tient ses promesses. Nous avons affaire ici à une souris qui a fait le choix très honorable d’être ambidextre et, à partir de là, nous ne pouvons pas juger son aspect très sobre à la limite du simpliste. Cela tend même à lui donner une dimension quasi professionnelle relativement bienvenue selon le joueur. Mais en dehors du design, il faut bien dire que la souris a toutes les qualités nécessaires pour gauchers et droitiers : boutons paramétrables sur les tranches, désactivables au besoin, poids léger, possibilité de configurer des profils, autonomie de 70 heures lorsque l’on désactive les lumières. Les seuls bémols sont sa tendance à être un peu glissante et son prix, relativement élevé.

Choisissez toujours le bon produit Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers comparatifs

L'auteur de l'article

Benjamin Destrebecq

Joueur et fondateur du Switch-Actu.fr, je suis passionné par le jeu-vidéo depuis The Legend of Zelda: Ocarina of Time. Je joue sur Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4, parfois sur mon smartphone.

Laisser un commentaire