Instant Ink : Comment Hp peut bloquer l’utilisation de vos cartouches d’encre ?

hp instant ink
Rédigé par Nicolas Sérannes

Chez HP, cela fait déjà un certain temps que l’offre Instant Ink permet aux utilisateurs d’imprimantes de la marque de souscrire à un service de cartouches d’encre par abonnement mensuel. En échange d’une limite mensuelle de nombre de pages imprimées, le constructeur vous propose de remplacer les cartouches d’encre usagées dès qu’elles sont vides, en livraison directe à domicile et sans frais supplémentaires. L’idée d’HP de proposer des cartouches d’encre « as service » est une bonne méthode pour s’assurer des revenus constants après la vente de l’imprimante, et du côté du client, ne plus avoir à se soucier de l’encre disponible.

Quota atteint = cartouches bloquées

Oui mais voilà, outre l’aspect écologique du service qui peut être remis en cause, le concept a également une ombre éthique au tableau. Évidemment, pour que HP soit capable de savoir quand les cartouches d’encre sont vides, cela implique que l’imprimante soit connectée. Et visiblement, cela implique également que le constructeur a le contrôle de votre matériel à distance.

C’est en tout cas la mauvaise expérience vécue par l’un des utilisateurs, qui, ne savant pas exactement ce qu’était le service Instant Ink, a décidé de résilier l’abonnement. Surprise, une fois le quota mensuel fixé par l’abonnement atteint, l’utilisateur s’est retrouvé dans l’impossibilité de continuer d’imprimer, puisque les cartouches d’encre ont été bloquées à distance, bien qu’elles ne soient pas vides.

instant ink

Un abonnement pour des cartouches « as service » livrée à domicile

Du côté d’HP, on se défend d’une pratique normale, étant donné que le service est facturé au nombre de pages imprimées (par exemple 100 pages pour 4,99€/mois) et non pas à la cartouche d’encre. Autrement dit, si le client décide de résilier son abonnement, les cartouches livrées à domicile deviennent inutilisables une fois le quota atteint. Pour pouvoir continuer d’utiliser son imprimante, il faudra acheter des cartouches classiques.

HP n’est pas resté sans réagir très longtemps et de préciser que :

« HP confirme qu’il redevient propriétaire de la cartouche d’encre » dès que le « client décide de mettre fin à son abonnement », au même titre que « les abonnements à des consommables ( alimentaires, hygiènes et cosmétiques…) ou des services (streaming, musique, applications…)». A noter tout de même, HP met à disposition des enveloppes de recyclage pré-affranchies pour renvoyer les cartouches dans le but d’être « recyclées dans les circuits adaptés (HP Planet Partners) ».

Vous êtes à la recherche d’une imprimante ? Nous avons ce qu’il vous faut avec cette sélection des meilleures imprimantes multifonctions que nous avons réalisée.

Choisissez toujours le bon produit Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers comparatifs

L'auteur de l'article

Nicolas Sérannes

Laisser un commentaire

6 Comments

  • Bonjour, ça fait 2 fois que HP Link m’adresse des cartouches qui ne correspondent pas à mon imprimante ! malgré mes précisions données par tél pour obtenir les cartouches référencées… Donc, je termine l’encre des cartouches en place et je résilie mon abonnement!

  • après avoir installé les cartouches en question…j’ai faites 4 copies ,,très bien réussites…
    Mais sur mon imprimante, c’est affiché…. chose faite…en plus j’ai nettoyé les cartouches toujours d’après les indications…après multiples essais…rien a faire..l’imprimante ne fonctionne plus…et affiche sans cesse le même refrain…le téléphone ne marche pas…et après de nombreux messages de réclamations, PAS DE RÉPONSE…. à cause de cette entreprise j’ai bousillé mon imprimante.

  • 1 très mauvaise expérience :
    Après plus d’un an d’abonnement chez Instant-Ink, je viens de l’annuler: en 1 an, j’ai imprimé, selon leur décompte 571 pages avec un seul lot de cartouches (sachant qu’ils permettent seulement l ‘ impression d’environ 200 pages, couleurs et noir confondus). Petite précision : mon imprimante me donne un décompte de 1728 pages!
    En 1 an, j’ai acheté des cartouches en magasin à plusieurs reprises car je n’en ai jamais reçu par le service Instant-Ink.
    Comment, sans ses fameuses cartouches Instant-Ink peuvent-ils continuer à compter le nombre d’impression?
    Il y a des mois où je n’imprime pas et cela n’est pas pris en compte… Enfin, Instant-Ink me demande 17 € pour la clôture du compte…. Bref, cela m’aura couté au final le double de ce que j’aurais eu à payer sans cet abonnement.
    Je considère que tout cela n’est que du vol: à fuir !!!