Comment overclocker sa carte graphique ?

overclocker sa carte graphique

Le temps fait son effet sur les cartes graphiques. En effet, les produits qui sont leaders du marché une année ne le sont pas forcément l’année suivante comme nous avons pu le constater avec notre classement des meilleures cartes graphiques. Le cycle de mise à niveau est une loi inévitable dans le milieu. Or, il existe des solutions permettant de ne pas dissoudre tout son budget dans une nouvelle carte graphique : l’overclocking. Découvrons comment overclocker sa carte graphique.

Bien overclocker sa carte Nvidia

L’overclocking manuel, simple à effectuer, n’est plus le même qu’avant pour les cartes de la marque Nvidia. Cela signifie que vous profiterez désormais d’une hausse du niveau de performances de 15 % avec un overclock. Par contre, les différentes mesures de protection permettent de bénéficier d’un processus totalement sécurisé. Néanmoins, l’overclocking reste une pratique risquée.

Quand votre carte sera nettoyée afin de débuter l’overclocking, sachez qu’il est possible en règle générale d’optimiser les limites de tension ainsi que de puissance sur quasiment tous les modèles. Cela veut dire 25 % de puissance en plus pour certains équipements, ou uniquement 10 % de puissance en plus pour d’autres GPU.

Les cartes graphiques du groupe Nvidia font souvent mieux si vous optimisez aussi la tension. Or, restez attentif par rapport aux températures ainsi qu’aux vitesses d’horloge. Nous vous recommandons également d’effectuer un changement de la vitesse du ventilateur. En outre, sachez que la quasi-totalité des cartes graphiques sont paramétrées afin de marcher de manière assez silencieuse.

Selon le modèle, il est possible d’optimiser de 50 % la vitesse du ventilateur. Cela devrait permettre de conserver votre GPU au frais. Prenez en compte que vous pourrez reparamétrer les vitesses des ventilateurs plus tard.

Quels logiciels peut-on utiliser ?

L’overclocking de la carte graphique est une opération simple à effectuer. Même pas besoin de s’en aller de Windows pour ça ! Tandis que le BIOS de la carte mère est la zone où la plupart des overclockings de processeurs se déroulent, les cartes graphiques sont quant à elles optimisées grâce à un simple logiciel de bureau.

Il y a des logiciels d’overclocking spécifiques aux concepteurs, mais il existe également des progiciels pertinents et marchant sur la plupart des modèles. Nous vous conseillons de faire au préalable une mise à jour de votre carte graphique pour bénéficier des meilleurs performances par la suite.

Nous pouvons citer l’Afterburner de la marque MSI. Idéal afin d’overclocker sa carte graphique, ce logiciel est rapide à prendre en main et offre en plus de cela d’autres fonctions tels qu’une vitesse d’horloge en temps réel mais également un graphique de température. Autre exemple : EVGA Precision. Il s’agit d’une très bonne option pour l’overclocking de votre GPU.

Que faut-il faire et ne pas faire en overclocking ?

L’une des erreurs les plus récurrentes lors d’un overclocking est de hausser les vitesses et debouger les curseurs sans réfléchir. Cela peut engendrer de lourdes pannes. Voici trois aspects à prendre en compte lorsqu’on souhaite overclocker sa carte graphique :

  • Surveillez d’éventuelles surchauffes : conservez toujours un œil sur la température de la carte. Un bon refroidissement est toujours un réel plus.
  • N’effectuez surtout pas d’overclocking automatique : vu que l’overclocking est aussi une contrainte pour la carte graphique, nous vous conseillons d’overclocker seulement si un jeu en a l’utilité. Nous vous recommandons de vous servir du système de profils de MSI Afterburner. Donnez un numéro à votre overclock et servez-vous en seulement quand vous exécutez un jeu ou une appli demandant pas mal de ressources.
  • N’espérez pas trop : si votre carte graphique a plus de dix ans, l’overclocking ne pourra pas la transformer en une bête de guerre pouvant concurrencer les modèles modernes. Dans le meilleur de des cas, envisagez 20 % d’optimisation des performances.

Conclusion

Vous l’aurez compris, quand on désire overclocker sa carte graphique, plusieurs règles sont à respecter. Afin de ne pas rencontrer de soucis sur votre route, réfléchissez avant de faire quoi que ce soit au niveau des réglages. Prenons pour exemple le fait de passer la fréquence mémoire de 600 à 900 MHZ : cela peut aller jusqu’à détruire des éléments de votre PC !

Demandez des informations sur les sites et les forums afin d’en savoir plus sur l’overclocking de votre modèle. En attendant, suivez nos conseils : ne faites pas d’overclocking automatique, utilisez un logiciel spécifique ou un progiciel et surveillez la température du GPU tout en optant pour un refroidissement de qualité.

L'auteur de l'article

Nicolas Sérannes