Asus Vivobook S14 Modèle S412, l’ultrabook accessible, notre test et avis

asus vivoboook s14 s412
Rédigé par Clément Harmegnies

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir le test du Vivobook S14 (S412) d’ASUS, dont nous abordons à la fois les avantages et les inconvénients avant de vous livrer notre avis final en fin d’article. Le créneau des ultrabooks est particulièrement lucratif et leurs arguments pour convaincre les consommateurs ne manquent pas. Bonnes performances, corps léger et robuste, bonne autonomie, configs (et donc prix) modulables… Il y en a pour tous les goûts ! Faut-il choisir ce Vivobook ou alors vaut-il mieux se tourner vers les concurrents comme les Matebook de Huawei ? Et bien voici quelques éléments de réponse !

Caractéristiques du Asus Vivobook S14

ASUS-Vivobook S14 S412DA avis

Caractéristiques techniques
Dimensions : 32,2 x 32,2 x 1,99 cm
Poids : env. 1,5 kg
Taille de l’écran : 14 pouces
Processeur : AMD R5-3500U (8 Go de RAM)
Carte graphique : Intel HD 620
Stockage : 256 Go SSD
Connectique : USB 2.0, USB 3.1, USB-C, port HDMI, lecteur microSD
Autonomie maximale : 7 heures
Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 11/07/2020 07:47

L’ultraportable Vivobook s14 se décline sur différents niveaux de gammes, jouant alors sur le processeur (Intel i3, i5, i7, AMD R5, R7), la RAM (8 ou 16 Go), le stockage SSD (128, 256 ou 512 Go) et même l’ajout d’un Screenpad au niveau du trackpad. Le choix dépend donc de ce que vous comptez réaliser avec l’ordinateur et à quelle intensité, mais pour la bureautique, la config présentée est tout à fait indiquée.

A nos yeux, le Vivobook S412 tient amplement la route. Ses performances sont comparables à un Matebook D 14 de Huawei, autant dire que le rapport qualité-prix est intéressant. En plus de son innovation sur le Numpad (parfait pour contourner les limitations du format), la machine met en avant un grand confort d’utilisation, tant pour le trackpad que le clavier. Des améliorations restent néanmoins possibles pour le mettre au niveau de la concurrence, notamment en ce qui concerne la dalle et l’autonomie.

Les Plus

  • Utilisation agréable du touchpad et clavier
  • Connectique complète
  • Intelligence du Numpad
  • Performances équilibrées

Les Moins

  • Dalle et calibrage de l’écran
  • Autonomie un peu juste

Asus Vivobook S412 : notre test complet

Il est maintenant temps de découvrir, critère par critère, sur quels points l’ultraportable s’illustre, et sur lesquels il révèle quelques faiblesses.

Un design robuste et passe-partout

Le Vivobook 14 se dévoile dans un châssis en plastique résistant et facile à entretenir, ne prenant que peu les poussières et autres traces de doigt. Nous voilà rassuré sur sa durabilité ! Celui-ci ne paye toutefois pas de mine : Asus fait le choix de la sobriété aussi l’appareil ne brillera-t-il pas par son esthétique.

On retrouve la connectique habituelle avec l’USB 2.0 et l’USB-C ainsi qu’un port HDMI et un lecteur de carte microSD. Vous avez également une prise casque/micro. On pourra exprimer un petit regret quant à l’absence de port Thunderbolt 3, mais pour le prix, on s’en contentera amplement.

vivobook s14 S412 connectiques

Mentionnons, enfin, les performances thermiques, plutôt bien maîtrisées. Les quelques jeux vidéo auxquels vous vous adonnerez potentiellement feront certes chauffer la machine, mais le châssis au niveau du clavier demeure préservé. La ventilation, quant à elle, sait rester silencieuse.

Un écran correct, mais une dalle datée

A première vue, c’est une bonne nouvelle : les bords très fins de l’écran lui confèrent une couverture de 85%, un ratio que l’on voit rarement à ce niveau de gamme, et qui s’approche d’ailleurs des Zenbooks de la même marque, autrement plus onéreux. C’est donc une excellente surprise à ce niveau, et on ne peut qu’apprécier la générosité de l’affichage.

asus vivobook s14 écran

Toutefois, la dalle IPS souffre de la comparaison avec la concurrence. La luminosité est correcte, d’autant plus que la dalle mate ne réfléchit que peu la lumière. En revanche, le bât blesse au niveau de la colorimétrie, dont les calibrages sont décevants en ce qui concerne les verts et les rouges. Si une majorité d’utilisateurs s’en contenteront pleinement pour le visionnage de films / streaming, etc., ne comptez toutefois pas vous en servir pour un travail artistique ou de la retouche photo.

Le clavier et le trackpad : deux belles réussites

C’est déjà un point sur lequel Asus insistait sur les précédentes éditions du Vivobook S14 : valoriser le confort d’utilisation et l’expérience utilisateur. Et cela passe bien sûr par les deux moyens d’interaction avec la bête : le clavier et le trackpad.

Commençons par ce premier. Les touches offrent une bonne course même si un peu plus de retour (rebond) des touches aurait été utile. Sa conception Ergolift fait qu’il est légèrement surélevé vers l’écran, autorisant une meilleure disposition des mains et du poignet. Bonus agréable : le clavier est rétroéclairé, pour un grand confort d’utilisation y compris dans la pénombre.

asus vivobook s14 numpad

Sur le trackpad, la réactivité est excellente. Le contact avec la surface est doux et agréable, tandis que le déplacement se fait sans latence. Mais là où Asus frappe encore plus fort, c’est certainement avec le Numpad. Celui-ci intègre le pavé numérique directement au trackpad, ce qui permet de contourner le format ultrabook 14 pouces. De base, les chiffres ne sont pas visibles, mais en activant le Numpad, un système de LEDs vient les révéler.

Des performances équilibrées

La config se révèle tout à fait honorable pour le prix et répond parfaitement aux attentes que l’on a d’un ultrabook à ce niveau de gamme. Grâce au SSD 256 Go, l’ordinateur propose un démarrage instantané (1-2 secondes), ainsi vous pouvez vous mettre au travail rapidement. Selon l’utilisation, néanmoins, nous vous recommandons d’upgrader directement le SSD à 512 Go. Dans le même état d’esprit, le processeur AMD R5-3500U et les 8 Go de RAM sont tout à fait adaptés à la bureautique type Excel, Word et même l’utilisation de logiciels de calcul un peu plus intensifs.

asus vivobook s14 jeux

La puce Intel HD Graphics 620 ne réalisera certes pas de prouesses, mais un amateur occasionnel de jeu vidéo pourra y trouver son compte. Il est tout à fait envisageable de jouer à Fornite ou Rocket League à condition de jouer sur les paramètres graphiques. De même, les jeux 2D ne solliciteront pas trop le GPU : à vous Stardew Valley, Don’t Starve et Rimworld ! A noter, néanmoins, que selon le nombre d’éléments à l’écran, vous pouvez expérimenter des ralentissements (notamment pour le dernier titre).

Sur l’autonomie, cet ultrabook peut mieux faire

L’un des atouts des ultraportables est certainement de proposer une autonomie importante : on pense par exemple au Matebook 14, dont l’autonomie max s’élève à 8h30. Ici, vous devrez vous contenter de moins, à savoir 7h au maximum… et on parle là de la bureautique simple !

Effectivement, dès lors que vous passez en utilisation mixte (bureautique, navigation, streaming…), l’autonomie chute à 5h / 6h, ce qui n’est pas exceptionnel. Si vous comptez travailler en extérieur pour la journée, il est donc préférable d’embarquer le chargeur avec vous au cas où.

Conclusion du test et avis sur l’Asus Vivoobook S14

Cet ultrabook n’est certes pas sans défauts : c’est le cas de l’autonomie, en-deçà de la moyenne des ultraportables, ou encore de la colorimétrie de l’écran, peu pertinente sur les couleurs primaires. Cela n’est toutefois pas de nature à entacher les réussites de la machine sur ses bonnes performances ou son design solide. Le plus intéressant tient certainement dans les innovations du fabricant, que l’on repère au niveau du Numpad et des bords fins de l’écran, deux nouveautés que l’on met pleinement à profit. Définitivement un choix pertinent pour un bon rapport qualité-prix !

 

Choisissez toujours le bon produit Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos derniers comparatifs

L'auteur de l'article

Clément Harmegnies

Après un double master franco-britannique (Sciences Po Lille – Aston University), je me suis spécialisé sur la technologie de pointe et les jeux vidéo ; des thématiques sur lesquelles j'ai écrit de nombreux articles. Au quotidien, high-tech, hardware et gaming apparaissent souvent comme un loisir, parfois comme un travail, toujours comme une passion !

Laisser un commentaire