Outils pour utilisateurs

Outils du site


sauvegarde

Sauvegarder et Récupérer ses données

Pourquoi sauvegarder ses données ? …

  • Les données contenues dans nos ordinateurs sont de plus en plus importantes : photos et films de famille, déclarations d'impôts, certificats et justificatifs en tout genre, duplicatas de papiers officiels etc…
  • Personne n'est à l'abri d'un soucis matériel, d'une erreur de manipulation ou d'un dysfonctionnement du circuit électrique mettant en danger nos données.
  • La synchronisation est très utile en cas de déplacement, d'utilisation mobile de l'ordinateur.


Afin de préserver vos données, vous trouverez ici plusieurs logiciels vous permettant de sauvegarder vos données, les synchroniser, les consulter et les récupérer si nécessaire.
Chaque logiciel est spécifique dans son utilisation et ses fonctions. Vous devriez trouver celui qui correspond à votre situation.

Rappel : pour installer un logiciel sur HandyLinux, le plus simple est de faire appel à la logithèque Debian via le HandyMenu > Aventuriers > Logithèque Debian.

Choix du support de sauvegarde

Les sauvegardes se faisaient sur disquettes, puis CD, puis DVD. Même si vous pouvez utiliser ce genre de support, la technologie nous permet d'avoir accès à des capacités de stockage beaucoup plus importantes à peu de frais.
Selon la taille de vos données à sauvegarder, vous trouverez des disques durs externes allant de 1Go (type clé USB) à 2To (2000 Go) en auto-alimenté (directement par la prise usb) ou en alimentation externe. Les prix varient entre 4€ et 150€ selon la capacité.
Bien sûr, si vos données tiennent sur un CD (700Mo), vous pouvez utiliser un CD-RW (cdrom réinscriptible) pour vos sauvegardes.
Vous pouvez aussi sauvegarder vos données sur un serveur distant de type cloud ou serveur dédié.

Les logiciels listés ici vous offrent tous le choix du support de sauvegarde.

Les logiciels graphiques

Déjà Dup Backup Tool

Déjà Dup est un outil de sauvegarde simplifié. Il permet de construire des sauvegardes sécurisées de vos données dans un dossier local, un disque externe, un réseau local, distant ou de type “cloud”.
Il permet aussi le chiffrement complet et la protection par mot de passe de votre sauvegarde.
Déjà Dup dispose d'une interface très claire ne nécessitant aucune connaissance informatique.

Déjà Dup est largement suffisant pour une sauvegarde de vos données, mais si vous désirez effectuer des “sauvegardes système”, cad. incluant vos applications ou toute votre installation, vous devrez passer par les logiciels un peu plus complexes décris dans les chapitres suivants.

Installation

Pour installer Déjà Dup Backup Tool, direction le HandyMenu > Aventuriers > Logithèque Debian. Dans la zone de recherche, entrer simplement “déjà dup” pour afficher le logiciel. Clic sur “installer” pour obtenir Déjà Dup.

Utilisation

Déjà Dup sera disponible dans la liste des applications, section “Accessoires” > “Sauvegarder” :
Au premier lancement, une interface minimale vous demande de restaurer une sauvegarde récente ou d'aller directement aux préférences.
Les préférences de Déjà Dup vous permettent de sélectionner l'automatisation des sauvegardes à effectuer, l'emplacement de la sauvegarde, les dossiers à sauvegarder et le cycle des sauvegardes :

Sauvegarder vos données

Une fois vos réglages effectués, lancer la première sauvegarde grâce au bouton “Sauvegarder maintenant” présent dans l'onglet “Vue d'ensemble”.
La première sauvegarde sera plus ou moins longue selon la taille des données à sauvegarder, les sauvegardes suivantes seront plus rapides car elles ne prendront en compte que les fichiers/dossiers modifiés.
L'intérêt bonus est le mot de passe possible lors de la configuration, et qui permet de chiffrer l'intégralité de votre sauvegarde :

Récupérer vos données

Pour récupérer une sauvegarde sur un nouveau système installé par exemple, il suffit d'installer Déjà Dup, puis de choisir “Restaurer” dans la fenêtre principale.
Une série de fenêtres simples vont vous aider à retrouver puis récupérer vos données :

  • définir l'emplacement de la sauvegarde à récupérer :
  • définir la date de la sauvegarde (si plusieurs sont disponibles) :
  • définir l'emplacement de restauration :
  • confirmer le mode de restauration :
  • si la sauvegarde a été chiffrée, le mot de passe vous sera demandé, puis la restauration de vos données commencera. une fenêtre de confirmation s'affichera une fois la restauration achevée :

Unison

Unison est un logiciel de synchronisation bidirectionnelle très puissant qui utilise le principe des profils.

La synchronisation implique que si un fichier est modifié dans un des deux dossiers, il sera modifié dans l'autre à la prochaine synchronisation.
Le profil est un fichier de configuration pour une synchronisation donnée, contenant les répertoires à synchroniser ainsi que des options. Unison appliquera ce profil à chaque appel du programme. Ce principe permet de configurer et réaliser différents types de sauvegarde depuis le même logiciel.

Installation

Pour installer Unison, direction le HandyMenu > Aventuriers > Logithèque Debian. Dans la zone de recherche, entrer simplement “unison” pour afficher le logiciel. Sélectionner la version GTK puis Clic sur “installer” pour obtenir Unison.

Utilisation

Unison se lance depuis la Liste des applications, section “Système”. Il reste quelques bouts de programme en anglais, mais tout sera détaillé dans cet article :

Ajout d'un profil

  1. Au lancement, Unison affiche la fenêtre de sélection de profil. Il suffit d'un clic sur le bouton “Ajouter” pour lancer l'assistant de configuration :
Les étapes de l'assistant de configuration
  1. Description du profil : permet de définir un nom et une description pour votre profil. Choisissez un truc explicite, ce sera plus facile à gérer si vous avez plusieurs profils.
  2. Type de synchronisation : permet de définir le lieu de sauvegarde, local (une autre partition, un disque externe) ou distant (un serveur du réseau local ou distant). Pour une synchronisation de votre disque externe par ex, choisir “Local” :
  3. Sélection des dossiers à synchroniser : “First directory” indique le dossier sur votre ordinateur, “Second directory” indique le dossier (local ou distant) à synchroniser.
    Utilisez les menus déroulants pour sélectionner vos dossiers. Dans l'exemple, j'ai choisi de synchroniser mon dossier “~/Images” avec un autre dossier “Images” sur un disque dur externe connecté :
  4. Options FAT : si votre disque externe est partitionné en FAT16/32, cocher la case de cette fenêtre :
  5. Création du profil : l'assistant vous informe que votre profil est complet, il reste à le créer avec un clic sur “Appliquer” :
  6. Résumé du profil : de retour sur la fenêtre de sélection des profils, votre profil “images” est présent et vous pouvez vérifier les dossiers à synchroniser :

Synchronisation des données

Première synchronisation

Dans la fenêtre de sélection de profil, sélectionner la tâche à accomplir, puis clic sur “Ouvrir”.
Lors de la première synchronisation, l'un des deux dossiers est vide… normal. Unison va donc vous afficher une grosse fenêtre pour vous prévenir… tout en anglais, mais c'est normal : clic sur valider pour lancer le premier scan de votre dossier à synchroniser :
Une fois l'avertissement passé, Unison scanne les dossiers et affiche la première synchronisation :
Description de l'interface

  1. La barre de menu vous permet d'accéder à toutes les possibilités d'Unison,
  2. La barre d'outils reprend les actions principales d'Unison,
  3. La fenêtre principale affiche les fichiers concernés par la synchronisation. Dans notre exemple, lors de la première synchronisation, tous les fichiers sont concernés :
    • colonne de gauche : votre dossier local
    • colonne d'action : indique le sens de la synchronisation (du plus récent au plus ancien)
    • colonne “Path” : indique le dossier distant

note : la première ligne indique une croix rouge car le dossier concerné, “fonds d'écran”, est un lien symbolique vers un dossier système. Unison ne suit pas les liens symboliques.

Lancement de la synchronisation

Dans la barre d'outils, clic sur “Go” pour lancer la synchronisation :
Le temps d'exécution dépend du volume de données à synchroniser. Lors de la première action, cela peut être long, mais lors des prochaines synchronisations, seuls les fichiers modifiés seront copiés… ça ira beaucoup plus vite.
Le résultat d'un synchronisation terminée, avec le détail de l'élément non-synchronisé (le dossier-lien) :

Vos deux dossiers sont maintenant synchronisés. Toute modification de fichier dans l'un ou l'autre des dossiers entraînera une modification de son fichier-frère synchronisé.

Vous pouvez cependant, lors de la prochaine synchronisation, supplanter le comportement par défaut d'Unison grâce à la barre d'outils ; vous pourrez ne pas prendre en compte certains fichiers (bouton “Skip”), ou décider d'ignorer complètement un fichier grâce au menu “Ignore”.

Comme signalé en intro, Unison est très puissant et dispose d'une flopée d'options qui ne sont pas utiles pour une synchronisation domestique simple.
Pour plus de renseignements et son utilisation en ligne de commande, je vous invite à visiter cette documentation détaillée.

La méthode manuelle

Si vous ne souhaitez sauvegarder qu'un seul dossier, ou quelques dossiers, et qu'ils ne pèsent pas plus de 4Go, vous pouvez utiliser votre gestionnaire d'archives… tout simplement.
Cette méthode manuelle est réservé aux archives “réelles”. La consultation ultérieure des données implique la décompression complète de l'archive.

Depuis votre gestionnaire de fichiers Thunar, sélectionner les dossiers à sauvegarder, puis clic-droit sur la sélection, choisir “Créer une archive…”.
Il ne reste qu'à déplacer votre archive sur un support externe.

Le Terminal

…non je déconne … HandyLinux n'est pas là pour vous faire faire des sauvegardes en console :)
Cependant, si vous souhaitez en savoir plus sur les logiciels cachés derrière ces interfaces graphiques, je vous conseille la lecture de cette documentation sur rsync.

sauvegarde.txt · Dernière modification: 2017/01/14 02:44 (modification externe)