User Tools

Site Tools


gparted

wiki in translation
FIXME @arpinux

GParted : partition editor

GParted is a must have tool :

  • to prepare hard drive before installation,
  • to format USB keys ou external hard drive,
  • to check filesystems integrity,
  • to rename your partitions, etc …

WARNING : Changing partitions is not a trivial operation. Although Gparted manages the reorganization partitions preserving their content, you're never safe from improper handling can cause you to lose data.
Operations can be long, connect your laptop to sector. Never close GParted during operation as this could make your partitions inaccessible.
Before any partition modification, backup your important data.


if you don't have external hard drive to backup your datas and you want to keep some windows datas, visite the apge dedicated to theinstallation with data preservation.

About partitions

A stockage unit (intern or extern hard drive, USB key, CD-ROM or DVD-ROM, etc.), has to be formated to be used by a computer.
That is to say, ive it a filesystem, indicating the structure and names of directories and files and possibly the rights corresponding to each.

Filesystems

There are several file systems with their specificities, their properties. For a complete and detailed list, please visit Wikipedia partition page.
The type of file system indicates how the data should be written to the media. The default file system on HandyLinux is Ext4FS [extend4].

Role of partitions

Partitions are used to organize data on a hard disk. They help protect your documents in case of a system crash, but also to ensure the sharing of data between different systems installed on your machine. The choice of partition size and file system used is therefore essential when installing.

Partitioning scheme

How organized your hard drive is called partitioning scheme. There is no universal or perfect scheme: everything depends on the number of disks, their size, their use, their type etc…

on a basic system, you can only create 4 primary partitions. If you want more partitions, you have to create 3 primary partitions + 1 extended partition. The extended partition can include as many logical partitions as you want/need.

Keep in mind that examples on this page are only examples: you should adapt all advices to your situation.

GParted : Presentation

GParted is launched from the HandyMenu > Raiders > Applications List > System > GParted.

GParted provides a graphical representation of your internal or external hard drives… oki … and what doest it look like ?
here is a 1G USB key FAT32 formated:
here is a “multi-boot” hard drive:
The interface is clear. you will find :

  • a menubar to modify selected partition
  • an actionbar on the left with main tools of the menubar
  • device selector on the right
  • the main frame displays a graphical view of your disk
  • the available partitions list

GParted gives you the type of file system (differentiated by colors), its mount point (if the partition is mounted), label (the name), the size of the partition, the space used/available, and the flag.

GParted : using

GParted modify the internal struture of your disk. So you have to launch it as administratorroot.

  • First select device to modify from the right menu. It will be identified with its address “/dev/xxx” : main hard drive is generaly identified as “/dev/sda”, a USB Key as “/dev/sdb”…
  • To modify a partition, click on it to select, then chose an action in the menubar.
    Note that you can only modify unmounted partition.
  • Once modification configured, click on “apply” et voilà.

Using GParted is almost too simple because you actually forget the real destructive power of a partition formatting.

Reminder: Remember to backup your data before acting on your partitions.

Prepare a disk before installing

How to use HandyLinux in Live + GParted to prepare a hard drive before installing HandyLinux or any other GNU/Linux distribution.

Before installing handylinux, you could prepare your hard drive with GParted. You have to chose a partitioning scheme adapted to your situation.
Note that if you prepare a disk, you must chose manual partitioning during installation, then assign your partition to mountpoints. More infos on the next section.

Go to different partitioning schemes possible for your hard drive.

Take a second to identify and note device addresses during preparation (/dev/sda1, /dev/sda2, etc) so that you can recognize when installing.

if your patitionnong scheme includes NTFS windows™ partition, we recommend that you defragment your partition from the windows™ utility before using GParted.

HandyLinux scheme

2 partitions : “/”(yous system and your datas) + swap : this is the default schema for HandyLinux installation as one operating system on your machine.

  • for who ? : users do not change system every 5 minutes .. loyal users in short ;)
  • advantages : simple – no wasted space – no worries in case of a big update.
  • disadvantages : in case of re-installation, your personal configuration will be lost. you'll have to lake an external backup.
  • implementation :
    1. click on “devices” > “create a new partition table” to clean the disk and start from scratch. Chose a “MS-DOS” table (by default with GParted).
    2. click on free space then on “+” in the menu to add a primary [ext4] partition for the system (your softwares + your /home). Keep enough free space for the swap.
    3. click on free space then on “+” in the menu to add a primary [linux-swap] partition for the swap.
    4. clic on the green “check” to apply changes.
    5. result :

schéma handylinux

Debian regular scheme

3 partitions : “/”(your system) + swap + “/home”(your datas) : it's the classical installation method on Debian GNU/Linux.

  • for who ? : users who change their system or often re-install it and wanted to preserve their /home directory.
  • avantages : secure – system and datas are in separate partition allowing re-installation with data preservation. But, take care to make regular backup of your datas even if partitions are separated.
  • disavantages : waste of place in the system partition as apt-cache needs place for install/update packages.
  • implementation :
    1. click on “devices” > “create a new partition table” to clean the disk and start from scratch. Chose a “MS-DOS” table (by default with GParted).
    2. click on free space then on the “+” of the menu to add an ext4 [ext4] primary partition for your system (your software). HandyLinux need 3.6 GB to install the system, but you may keep 10 GB if you plan to install more applications. You will be able to install and test many Debian GNU/Linux applications.
    3. click on free space then on the “+” of the menu to add a [linux-swap] partition. Visit this section to know how to calculate swap space.
    4. click on free space then on the “+” of the menu to add an ext4 [ext4] partition for your /home (your personal datas).
    5. click on the green “check” to apply.
    6. result :

Secure scheme

3 partitions : “/”(your system) + swap + “/datas”(your datas) : a secure scheme with fully independant datas partition.

  • pour qui ? : les testeurs de distributions succeptibles de changer de système fréquemment et souhaitant séparer complètement leurs données personnelles.
  • avantages : très sécurisé – séparation complète des données personnelles et du système qui permet une ré-installation avec préservation des données – Le système de fichier choisi pour les données (FAT32) permet une visibilité complète depuis un OS propriétaire.
  • inconvénients : gaspillage de place car l'espace alloué à vos données est fixe. Le format [FAT32] ne supporte pas la copie de fichier de plus de 4 GB.
    Notez que vous pouvez choisir un système de fichier [ext4] pour votre partition de données, et même chiffrer la partition pour sécuriser encore plus le schéma, mais cette partition ne sera pas visible par un ultérieure partition windows™
  • mise en œuvre :
    1. clic sur “périphériques” > “Créer un table de partitions” pour vider le disque et partir sur une base propre. Choisissez une table “MS-DOS” (sélectionnée par défaut par GParted).
    2. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [ext4] pour le système (vos logiciels + votre /home). Sur HandyLinux, 3.6 GB sont nécessaires pour installer le système, mais prévoyez 15 GB pour être complètement à l'aise. Vous pourrez ainsi tester quasi l'intégralité des applications Debian GNU/Linux et conserver de la place pour votre /home.
    3. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [linux-swap] pour la swap. Visitez cette section pour savoir comment calculer la swap.
    4. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [FAT32] pour votre partition /datas, vos données à protéger.
    5. clic sur le “check” vert pour appliquer.
    6. résultat :

Dual-boot HandyLinux scheme

3 partitions : “/dos”(partition windows™) + “/”(votre système) + swap : le schéma par défaut sur HandyLinux pour une installation en dual-boot.

  • pour qui ? : les utilisateurs souhaitant conserver leur OS propriétaire et profiter d'un maximum d'espace disponible.
  • avantages : choix de l'OS au démarrage de la machine – conservation de l'OS propriétaire et des données – consultation possibles des deux systèmes depuis HandyLinux.
  • inconvénients : vous gardez un OS propriétaire.
  • mise en œuvre :
    1. clic sur votre partition windows™ puis viser l'icône en forme de flèche pour redimensionner votre partition : “>|”. garder un peu d'espace libre sur votre partition windows™ pour pouvoir effectuer les mises à jour de l'OS proprio.
      Vous pouvez aussi prévoir un minimum pour HandyLinux (10 GB) puisque qu'HandyLinux aura un accès à vos données sur windows™.
    2. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [ext4] pour le système (vos logiciels + votre /home). Prenez soin de garder l'espace suffisant pour la swap.
    3. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [linux-swap] pour la swap.
    4. clic sur le “check” vert pour appliquer.
    5. résultat :

Dual-boot scheme with shared datas

4 partitions : “/dos”(partition windows™) + “/datas”(partition de données communes) + “/”(votre système) + swap : schéma avec données partagées en cas de dual-boot.

  • pour qui ? : les utilisateurs souhaitant conserver leur OS propriétaire, installer handylinux, mais aussi séparer complètement leurs données pour qu'elles soient accessibles (et protégées) depuis les deux systèmes.
  • avantages : choix de l'OS au démarrage de la machine – conservation de l'OS propriétaire – partage des données en lecture/écriture depuis les deux systèmes – protection des données en cas de changement d'OS, réinstallation ou plantage.
  • inconvénients : vous gardez un OS propriétaire, vous perdez de la place.
  • mise en œuvre :
    1. clic sur votre partition windows™ puis viser l'icône en forme de flèche pour redimensionner votre partition : “>|”. garder un peu d'espace libre sur votre partition windows™ pour pouvoir effectuer les mises à jour de l'OS proprio.
    2. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [FAT32] pour la partition de données partagées. Prenez soin de garder l'espace suffisant pour HandyLinux.
    3. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [ext4] pour le système (vos logiciels + votre /home). Prenez soin de garder l'espace suffisant pour la swap.
    4. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [linux-swap] pour la swap.
    5. clic sur le “check” vert pour appliquer.
    6. résultat :

Dual-boot Debian scheme

4 partitions : “/dos”(partition windows™) + “/”(votre système) + swap + “/home”(vos données) : le schéma classique d'une installation Debian GNU/Linux en dual-boot.

  • pour qui ? : les utilisateurs souhaitant conserver leur OS propriétaire, installer handylinux, mais aussi conserver le schéma de partitionnement classique Debian afin de pouvoir réinstaller en préservant leur /home.
  • avantages : choix de l'OS au démarrage de la machine – conservation de l'OS propriétaire – organisation des données “à la Debian” pour une réinstallation facilité.
  • inconvénients : vous gardez un OS propriétaire, vous perdez de la place.
  • mise en œuvre :
    1. clic sur votre partition windows™ puis viser l'icône en forme de flèche pour redimensionner votre partition : “>|”. garder un peu d'espace libre sur votre partition windows™ pour pouvoir effectuer les mises à jour de l'OS proprio.
    2. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [ext4] pour la partition “/”(votre système). Prenez soin de garder l'espace suffisant pour la swap et votre /home.
    3. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [linux-swap] pour la swap. Pour calculer la swap, visitez le chapitre suivant.
    4. clic sur l'espace libre puis sur la “+” du menu pour ajouter une partition primaire en [ext4] pour votre partiton “/home” (vos données personnelles).
    5. clic sur le “check” vert pour appliquer.
    6. résultat :

Multi-boot

5 partitions et plus : obligation d'utiliser un partition étendue pour y mettre les partitions logiques. En effet, la table de partition classique n'accepte que 4 partitions primaires ; au-delà, il faut utiliser une partition étendue.
Cette situation correspond aux installations multi-systèmes : 3 systèmes différents ou plus, aussi appelés “multi-boot”.

  • pour qui ? : les testeurs , développeurs, ou utilisateurs très curieux.
  • avantages : la diversité des systèmes GNU/Linux permet d'aborder l'informatique de différentes façons – Jongler entre les systèmes permet d'accroître sa connaissance et ses compétences et, à terme, vous permettra de contribuer à fond dans notre communauté GNU/Linux.
  • inconvénients : le choix … mais est-ce un inconvénient.
  • mise en œuvre :
    1. clic sur votre partition windows™ puis viser l'icône en forme de flèche pour redimensionner votre partition : ”>|”. garder un peu d'espace libre sur votre partition windows™ pour pouvoir effectuer les mises à jour de l'OS proprio.
    2. clic sur l'espace libre puis sur la ”+” du menu pour ajouter une partition étendue qui contiendra vos systèmes GNU/Linux. Cette partition étendue doit remplir intégralement l'espace disponible.
    3. clic sur la partition étendue … c'est le moment de choisir les systèmes à installer et donc de partager cette partition étendue en partitions logiques : créez-en autant que de distributions à installer en [ext4]. Vous pourrez utiliser une seule partition SWAP pour tous vos systèmes GNU/Linux. Pour calculer la swap, visitez le chapitre suivant.
    4. clic sur le “check” vert pour appliquer.
    5. résultat :

A propos de la SWAP + MultiBoot : la partition swap est identifiée grâce à son UUID. Dans le cas d'un multiboot, les installations successives des différents systèmes formatent la swap et changent donc son UUID, ce qui rend la swap inaccessible aux anciens systèmes installés.
Solution : éditer les fichiers /etc/fstab de chaque distro GNU/Linux

sudo leafpad /etc/fstab

et remplacer l'UUID par l'adresse (/dev/sda8 dans notre ex).

# swap was on /dev/sda2 during installation
#UUID=928b6634-4f8f-41dc-bd3b-f8f4b6001c4f    none    swap    sw    0    0
# remplacement de l'UUID par l'adresse :
/dev/sda8   none    swap    sw    0    0

Ainsi, même en cas de formatage, la swap sera toujours reconnue et montée :

Using a prepared disk

note : Cette section décrit le processus d'assignation des partitions dans le cas d'un dual-boot windows™/HandyLinux, mais est facilement transposable aux autres schémas de partitionnement.

Le principe de base est simple, il s'agit d'assigner les partitions préparées aux points de montage du système. En d'autres termes, nous allons indiquer au système de s'installer HandyLinux dans l'espace que nous lui avons réservé dans la partie préparation.

  1. Pour utiliser les partitions préparées, il faut obligatoirement passer par une méthode de partitonnement manuel lors de l'installation :
  2. Dans la fenêtre qui s'affiche, choisissez la partition préparée pour handylinux puis clic sur “continuer” afin de la configurer :
  3. Définir l'utilisation de la partition : sélectionner “Utiliser comme” puis clic sur continuer :
  4. Définir le système de fichier utilisé : choisir [ext4] puis clic sur “continuer” :
  5. Définir le point de montage : sélectionner “Point de montage” puis clic sur “continuer” :
  6. Assignation de la partition au système : choisir “/ - système de fichiers racine” puis clic sur “continuer” :
  7. Autres options : vous pouvez définir des options de montage (mais cela fonctionne très bien par défaut). vous pouvez aussi rendre la partition bootable (“indicateur d'amorçage”), mais ce n'est pas nécessaire dans notre exemple, car la première partition est déjà amorçable et contiendra votre nouveau “bootloader” en fin d'installation.
  8. Vous pouvez terminer la configuration de votre partition système. La procédure sera répétée autant de fois que de partitions nécessaires. Sélectionner “Fin du paramétrage de cette partition” puis clic sur “continuer” :
  9. De retour sur la description de votre disque dur, vous constatez que votre partition est bien assignée à votre système “/” en [ext4]. La swap a été reconnue automatiquement et est prévue pour le formatage. Votre partition windows est toujours présente, et est amorçable.
    Vous pouvez maintenant “Terminer le partitionnement et appliquer les changements” :
  10. Une dernière fenêtre de confirmation s'affiche et résume les opérations à venir. Sélectionner “Oui” puis clic sur “continuer” pour appliquer les changements :
  11. L'installation démarre directement et se poursuit comme dans la procédure classique. GRUB s'installera sur la partition amorçable (windows™ dans notre cas).

Formating an USB volume

Quelle que soit la situation (live ou installé), HandyLinux (depuis la version 1.4) intègre GParted pour formater vos volumes externes. La procédure est simple :

  1. Insérer votre clé USB, si elle est reconnue, elle sera montée dans HandyLinux.
  2. Sauvegarder les données que vous souhaitez conserver : le processus de formatage effacera toutes les données de votre clé/disque USB.
  3. Ouvrir GParted : HandyMenu > Aventuriers > Liste des Applications > Système > GParted
  4. Sélectionner la clé dans le menu déroulant situé en haut à droite (généralement, /dev/sdb ou sdc) :
  5. Sélectionner la partition concernée avec un simple clic sur la partition
  6. Démonter la partition que vous désirez formater depuis le menu “Partition” :
  7. Formater la partition depuis le menu “Partition” :
  8. Appliquer les changements avec un clic sur le “check” vert de la bare de menu.

et voilà :)

Check your hard disk

GParted peut vérifier et réparer les partitions de votre disque dur. Il peut aussi servir pour la récupération de données dans certains cas.

GParted ne peut agir que sur une partition inactive. Pour vérifier votre partition principale, vous devez utiliser HandyLinux en version “Live”.

La règle :

  • En utilisation “Live”, HandyLinux vous donne accès à toutes les partitions détectables.
  • En utilisation “Installé”, Handylinux vous donne accès à toutes les partitions internes inactives + toutes les partitions externes. Votre partition principale sera inaccessible.

Pour vérifier une partition :

  1. Sélectionner le disque contenant la partition grâce au menu déroulant des périphériques situé en haut à droite de la fenêtre.
  2. Sélectionner la partition à vérifier directement dans l'interface graphique en cliquant dessus.
  3. Dans le menu, choisir “Partition” > “Vérifier”, puis clic sur le “check” vert pour appliquer.
    Vous pouvez obtenir les détails de la vérification dans le fenêtre d'actions :


La durée de la vérification dépend de la taille de la partition et des réparations éventuelles à effectuer. Si le processus prend du temps, clic sur “Détails” pour observer le déroulement du processus.

Si vous rencontrez des soucis de vérifications de partitions, n'hésitez pas à poser vos questions sur le forum de la communauté HandyLinux.

Tips

Calculate Swap

SWAP… c'est quoi encore ce truc bizarre ??
La SWAP est la partition sur le disque système qui sera sollicitée par les applications actives pour sauvegarder les données les plus anciennes ou les moins demandées lorsque la RAM est saturée.
Historiquement, la swap prenait donc le relais afin de compenser un manque de mémoire vive (RAM). Sur les machines récentes pourvues de RAM > 2G , la swap ne sert qu'à assurer l'hibernation.
En pratique… ça donne quoi en fait ?
Voici un tableau simplifié de la taille de la SWAP selon la quantitié de mémoire vive installée.

taille de la RAMtaille de la SWAP
RAM < 512M 1G
512M < RAM < 2G 2xRAM. ex: pour 756M de RAM, prévoir 1.5G de SWAP
2G < RAM < 3G 2G
RAM > 3G 2/3 RAM. ex: pour 4G de RAM, prévoir 2.6G de SWAP

Au-delà de ces règles, si vous n'utilisez pas l'hibernation et que vous avez assez de mémoire vive pour vos applications, vous pouvez optez pour une swap 'minimale' de 512M ou carrément travailler sans swap.
A l'inverse, si vous utilisez souvent l'hibernation sur des applications gourmandes en mémoire vive, pensez à toujours avoir une SWAP légèrement supérieure à votre RAM.

Customize a partition

Les volumes externes sont montés automatiquement sur HandyLinux. Ils apparaissent sur le burau avec différents noms généralement assez exotiques (U334F-ERT83, système de ficher…). Pour voir votre clé USB s'afficher de façon plus reconnaissable (CLE4G ou CLE_MARCEL) sur votre bureau, direction GParted, même procédure que dans le chapitre précédent, mais au lieu de formater, choisissez “étiquette” :
Il vous suffit de renseigner le “nom qui va bien” et de valider.


sources doc Debian-facile

gparted.txt · Last modified: 2017/01/14 03:01 (external edit)